• Commencer la Peche à la Mouche (3ème Partie)

    Les bas de ligne.

         Le bas de ligne est le dernier élément de la ligne qui sépare la soie de l’artificielle, mais il est d’une importance primordiale, car c’est lui qui permet un posé délicat et précis de la mouche !

        Le bas de ligne passe-partout malheureusement n’existe pas ! Il faut en posséder plusieurs pour pouvoir s’adapter aux situations de pêche les plus diverses, type de rivière, poisson recherché, technique employée, conditions météo...


          Même s’il en existe dans le commerce prêts à l’emploi, la majorité des pêcheurs confectionnent eux-mêmes leurs bas de ligne. Une solution non seulement économique mais qui permet de réaliser une très grande variété de bas de ligne, parfaitement adaptés aux lieux de pêche les plus fréquentés.

         Certains pêcheurs utilisent des bas de ligne très longs et très fins, jusqu’à 7 à 8 m et 8-6/100 en pointe... Ces cas étant tout à fait exceptionnels, pour débuter et dans la plupart des situations, un bas de ligne d’une longueur moyenne de 3 à 4 mètres suffit largement !

    Bas de ligne sans nœuds 

        Les bas de ligne sans nœuds, dits queues de rat, sont d’une longueur comprise entre 2,10 m et 6 m. Les plus courts appelés aussi bas de ligne spécial coup du soir, sont également adaptés pour les petites rivières rapides. A l’opposé, les plus longs sont réservés aux pêches difficiles en grandes rivières, souvent quand les ombres se montrent tatillons !
       

       Les bas de ligne tressés sont réalisés comme leur nom l’indique, par le tressage de plusieurs brins. Plus on se rapproche vers la pointe, plus le nombre de brins diminue. Leur principal inconvénient et qu’ils coulent très vite et par conséquent ils nécessitent un nettoyage et un graissage réguliers.

       Les bas de ligne tissés se distinguent par une grande souplesse. Ils permettent l’emploi de pointes très fines et sont incontournables sur des parcours surpêchés où les poissons sont particulièrement méfiants ainsi que sur des secteurs à courant lent.

    Bas de ligne à nœuds 

        Les bas de ligne à nœuds sont réalisés en aboutant des morceaux de nylons de diamètres et de longueurs différents. La partie la plus forte représente environ deux tiers de la longueur totale du bas de ligne. La différence minimum entre les brins est de 5/100.

      En règle générale, plus le courant est fort, les postes encombrés et le vent soutenu, plus le bas de ligne doit être court et rapide, autrement dit, les diamètres décroissent rapidement. Ce type de bas de ligne se déploie rapidement et permet de poser la mouche à l’endroit choisi avec une grande précision.

       En revanche, dans des secteurs larges et dégagés, à courant faible, il convient d’utiliser un bas de ligne long et lent (les diamètres décroissent lentement). Il se déplie très lentement et rend possible des posés doux et discrets. 

    La pointe 

         La pointe est la partie du bas de ligne sur laquelle sera fixée la mouche. Sa longueur varie selon les conditions du moment ainsi que le type de pêche, de 50 cm pour la sèche à 2 m pour les pêches difficiles en nymphe. Quant à son diamètre, il dépend uniquement de la taille de la mouche utilisée. Si vous montez une grosse mouche sur une pointe fine, le vrillage, voire la casse, est inévitable. Par contre, si vous utilisez une petite mouche sur une pointe de fort diamètre, il vous sera impossible de la présenter correctement ! 

    Diamètre de la pointe par rapport à la taille de la mouche :
    pointe 10/100 hameçon 18-20
    pointe 12/100 hameçon 16-14
    pointe 14/100 hameçon 12-14
    pointe 16/100 hameçon 10-12

    Commencer la Peche à la Mouche (3ème Partie)

    « Commencer la Peche à la Mouche (2ème Partie)Jean Longhi et les maquis du Morvan »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Février 2014 à 13:35

    Sur le 14/100 eme ce n'est pas 700 cms mais 70cms 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :